Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est un trouble du fonctionnement de l’insuline : le glucose reste dans le sang et peut entrainer des complications. Il existe plusieurs types de diabète :

Le diabète de type 1 : définition et caractéristiques

Le diabète de Type 1 se déclare durant l’enfance, à l’adolescence ou chez le jeune adulte. L’organisme est incapable de produire de l’insuline en raison d’anticorps qui ont détruit les cellules du pancréas fabriquant cette hormone. Le diabétique de type 1 doit s’injecter quotidiennement de l’insuline, contrôler son taux de glycémie dans le sang et adapter son alimentation. Ce type de diabète représente le 10 % des diabétiques.

 

Le diabète de type 2 : définition et caractéristiques

Ce type de diabète, le plus répandu, est sournois et silencieux. Généralement, il apparaît après 40 ans en raison d’un surpoids, d’une alimentation déséquilibrée, d’un mode de vie sédentaire ou de facteurs héréditaires. La prise de cortisone peut élever aussi les glycémies en cas de diabète ou peut révéler un diabète latent méconnu. On parle alors de diabète cortico induit.

L’organisme est incapable d’utiliser correctement l’insuline produite et la production de cette hormone diminue avec l’âge. Une hygiène de vie correcte peut prévenir ou retarder l’apparition du diabète de type 2.

 

Le diabète gestationnel : définition et caractéristiques

Le diabète gestationnel apparaît quand les besoins accrus en insuline durant la grossesse ne peuvent être satisfaits par le pancréas. Il en résulte une glycémie élevée chez la mère, une production d’insuline plus grande chez le fœtus favorisant une taille et un poids trop important pour le bébé. Ce type de diabète disparaît après l’accouchement dans la plupart des cas. Le surpoids, les antécédents familiaux et certaines ethnies développent plus facilement un diabète gestationnel.